Couverture publication
Voir le PDF

Les salariés de l’Égypte romano-byzantine Essai d’histoire économique

StudPAP -3

DescriptionEnglishTables des matièresAvant-propos

On a longtemps décrit les sociétés antiques comme des sociétés esclavagistes où le travail des hommes libres aurait été marginal et seulement saisonnier. Depuis une génération, toutefois, de nouvelles enquêtes ont nuancé ce tableau trop monolithique des économies et sociétés anciennes : on sait maintenant que le travail s’organisait différemment selon les lieux et les époques. La présente enquête s’attache donc à relever les traces du travail salarié libre dans la société de l’Égypte romano-byzantine, dont les documents sur papyrus sont sans équivalent dans le reste du monde antique. Contrats de travail, comptabilités, reçus et ordres de paiements sont ici relus afin de répertorier les principaux lieux et secteurs de l’emploi salarié. De l’emploi des domestiques au travail en atelier ou sur les chantiers, des services de transport à ceux des réseaux d’irrigation, les traces collectées dessinent finalement les contours d’une société marchande d’un type particulier, dans laquelle l’emploi salarié est entraîné par la demande urbaine et étatique.

Panier

Administration