Couverture publication
Voir le PDF

Les Hieroglyphica d’Horapollon de l’Égypte antique à l’Europe moderne ; histoire, fiction et réappropriation

StudPAP -2

DescriptionTables des matièresAvant-propos

Horapollon est connu pour être l’auteur d’un traité sur les hiéroglyphes (Hieroglyphica), le seul de la littérature gréco-latine qui se soit transmis jusqu’à l’époque moderne. Identifié avec le célèbre grammairien et philosophe alexandrin du ve siècle après J.-C., d’une famille d’intellectuels grecs connus pour leur paganisme militant, Horapollon pourrait avoir livré avec cette oeuvre un des plus éloquents témoignages de ces ultimes païens tentant de résister au christianisme devenu religion d’État en combinant exaltation d’un hellénisme profane et défense d’une culture pharaonique en voie d’extinction. Cette biculturalité est au coeur des Hieroglyphica : la valeur de plus de la moitié des signes hiéroglyphiques traités par Horapollon est confirmée par l’égyptologie moderne tandis que l’exégèse purement allégorique qu’il en donne est tributaire de traditions propres à l’hellénisme tardif. Si ce traité, qui, depuis sa redécouverte en 1419, servit de base aux tentatives modernes de déchiffrement des hiéroglyphes, ne mena qu’à des impasses et des malentendus, il marqua en revanche profondément le symbolisme de la Renaissance et la vogue de la littérature emblématique.
Ce volume se donne comme objectif de mettre fin à certains de ces malentendus et de replacer cette oeuvre sous son vrai jour. Il cherche à la remettre dans toute l’épaisseur et la complexité de son histoire qui plonge ses racines dans la lointaine Égypte ancienne pour aboutir à l’Europe moderne sans cesser d’entrecroiser, en un réseau parfois compliqué à démêler, des traditions pharaoniques et gréco-romaines, avant de cristalliser les chimères d’un Occident « hiéroglyphophilique ».

Panier

Administration