Couverture publication
Voir le PDF

Corps naissant, corps souffrant. Anthropologie, médecine, épidémies à Byzance.

Bilans de recherche 11

DescriptionEnglishTables des matièresAvant-propos

Ce volume réunit vingt études parues entre 1982 et 2018. Elles sont regroupées autour de la question du corps, en formation dans le sein de sa mère (corps naissant), ou aux prises avec la maladie et les épidémies (corps souffrant). Les articles rassemblés dans la première partie (Autour de l’embryon) convoquent l’histoire de la médecine, de la philosophie, de la théologie ou du droit, pour présenter l’enfant à naître, la formation de son corps, le surgissement de son âme, son émergence à la lumière, mais aussi sa négation par le recours à des abortifs. Les articles de la seconde partie (Médecine, maladies, épidémies) présentent la médecine byzantine, héritière de la médecine grecque mais ouverte aux autres aires médicales (Occident, monde arabe ou persan), mais aussi la façon dont la société byzantine affronta les défis (particulièrement théologiques) suscités par l’irruption des grandes épidémies, la variole et surtout la peste (Peste de Justinien au VIIe siècle, Peste noire à partir du XIVe siècle et jusqu’à la fin de l’empire).

Panier

Administration