Couverture publication
Voir le PDF

Tome XXIII-2 - Lire les Archives de l’Athos

Travaux et mémoires 23/2

DescriptionEnglishTables des matièresAvant-propos

Ce volume réunit des études présentées lors du colloque « Lire les Archives de l’Athos » tenu à Athènes du 18 au 20 novembre 2015, ainsi que des contributions et éditions de documents supplémentaires. Ce colloque fut organisé pour célébrer les 70 ans de la collec­ tion des Archives de l’Athos, refondée par Paul Lemerle en 1945, dont l’objet est la publica­ tion des actes grecs conservés dans les monastères du Mont Athos en Grèce jusqu’en 1500. Vingt-trois volumes de cette édition ont déjà été publiés comprenant les actes de quatorze monastères, la dernière parution étant celle des Actes de Vatopédi III en novembre 2019.
Ce livre n’a pas pour objectif de faire le bilan exhaustif de l’apport de la documentation athonite à l’historiographie de Byzance. Cependant, les contributions ici rassemblées démontrent l’importance capitale des actes conservés à l’Athos pour l’étude de domaines de recherche variés, allant de l’archivistique à la société et à la culture. D’autres articles et éditions d’archives modernes rendent hommage aux savants de diverses nationalités qui, depuis le xixe siècle, ont contribué de façon remarquable à l’avancée de notre connaissance du corpus documentaire athonite. Une dernière partie du volume est dédiée aux corpus d’actes écrits dans d’autres langues que le grec, qui demeurent aujourd’hui insuffisamment connus et utilisés par la communauté internationale des byzantinistes.
Le colloque « Lire les Archives de l’Athos », organisé par Olivier Delouis, Raúl Estangüi Gómez, Christophe Giros, et Kostis Smyrlis, a bénéficié de l’appui de l’École française d’Athènes et du Musée byzantin et chrétien d’Athènes, qui ont généreusement mis leurs locaux à notre disposition. Le Laboratoire d’excellence « Religions et sociétés dans le monde méditerranéen» (RESMED, Sorbonne Université) a apporté un important concours financier. Par ailleurs, notre manifestation a été honorée de la présence de représentants du Patriarcat œcuménique de Constantinople et de la Sainte Communauté de l’Athos. Que tous soient ici remerciés.
Nous voudrions enfin exprimer notre gratitude à Paule Pagès pour sa contribution décisive à la préparation de ce volume, ainsi qu’à Marek Eby, qui a relu les articles en anglais.

Panier

Administration